Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
3.jpg
AccueilAgenda 2017Informations récentesContactHistoriqueLina Ritter rencontresEntomologie (papillons)Emile StorckInfos / liensAuteurs florivaliens et l'AlsaceLa vie de l'associationBulletin onlineArticles journauxGlossaire d'Emile StorckAuteurs, compositeurs indexLégendes,petites histoires du FlorivalDictionnaire toponymiqueDictons, proverbes , légendesDictionnaire Thématique L'AlsaceSpécialités alsaciennes Livre d'OrAdministration
Cercle Emile Storck
Emile Storck Kreis
Guebwiller
1.jpg2.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7.jpg8.jpg
Emile Storck
Site Cercle_Emile_Storck.jpg florival informatique.png7.jpg
La toponymie alsacienne dans le Florival

     A l'initiative de son président, Richard Ledermann, le Cercle Storck vient de mettre en ligne un dictionnaire toponymique et topographique. Une manière de retrouver des lieux particuliers du Florival et de découvrir leur évolution au fil des siècles.
Emile Storck étant autant promeneur que poète. De ses balades, il a ramené des impressions, des observations naturalistes mais aussi des noms de lieux. « Tous ces lieux l'ont intéressé », assure Richard Ledermann, président du Cercle Storck. « Dans ses poèmes, certains sont cités explicitement, dautres se devinent aisément. » Et de rappeler qu'Emile Storck a lu les textes de l'abbé Braun, qui a lui aussi beaucoup arpenté le territoire. « Quand Storck parle du Eck, on peut penser à celui qui se trouve au-dessus de Sengern. En tout cas, c'est un terme qu'on retrouve dans le secteur », souligne Richard Ledermann.
     Fort de ce constat, et lecteur de nombreuses chroniques liées au Florival, le président du Cercle Storck a entrepris il y a une dizaine d'années un recensement topographique et toponymique dans le Florival. Ses sources ? Il s'est nourri principalement des Chroniques de Guebwiller de Séraphin Dietler, du Stift Lautenbach du chanoine Haaby, de la version allemande du dictionnaire topographique du Haut-Rhin de Stoffel, du Weinbau Weinhandel und Weinverbrauch in Guebwiller de Lucien Ehret ou encore des travaux de S' Lindeblätt. « L'idée n'est pas tant de faire de l'histoire, que de montrer l'évolution du parler florivalien au fil des siècles. Il y a des toponymes propres à Guebwiller, souvent des appellations populaires, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. A l'inverse, d'autres noms se retrouvent ailleurs dans l'espace rhénan mais il est difficile de connaître leur étymologie. »
     Pour comprendre, il suffit de prendre un exemple. Ainsi, la Lauch na pas toujours porté ce nom. On la retrouve d'abord sous le nom de « Lofficia » en 728, de « Lorfaha » en 817, de « Lôuchach » en 1259, de « Löcha » en 1363, ou encore de « Louch » en 1506. « Beaucoup de noms ont ainsi évolué au cours des siècles, en fonction des changements de prononciation ou des erreurs de transcription », indique Richard Ledermann, qui rappelle aussi que personne aujourd'hui n'est à même de dire quelle était la prononciation de l'alsacien avant la Guerre de Trente ans. De même, l'écrit ne s'est stabilisé que tardivement. Quant à l'étymologie du nom de la rivière, cela reste un mystère. « Cela peut faire référence aussi bien au poireau qu'au grondement de la rivière ou encore à sa configuration physique, ses entrelacs. » En l'absence de certitude, l'auteur a préféré s'en tenir à l'énumération. « En revanche, quand nous avons des explications précises ou des légendes connues, j'en ai mis des bribes ou je renvoie vers d'autres sites qui y font référence. » Dans les noms propres à Guebwiller, on pourra citer le Schunti, la décharge, ou encore cette appellation de « cité boîtes dallumettes », qui fait référence à la construction dun lotissement en haut de la rue des Francs. A noter qu'un glossaire vient compléter ce recensement.
     Ce dictionnaire présente plusieurs intérêts. Déjà, ces données sont accessibles gratuitement sur internet. « Nous savons quelles ont déjà intéressé des Florivaliens vivant en Asie ou au Etats-Unis », glisse le président du Cercle Storck. Ensuite, comme peu de ces noms ont été francisés, ils restent encore très présents sur les cartes. Ce dictionnaire, amené à évoluer et à s'enrichir, éclairera sûrement d'un jour nouveau les balades entreprises par les randonneurs dans le Florival.

Elise Guilloteau, in Journal l' Alsace du 9 janvier 2014
Dictionnaire toponymique du Florival
par Richard Ledermann

Invitation au voyage
Découvrez les toponymes de notre vallée à travers les siècles et leurs orthographes.
Gawiller, Behl, Müerbàch, Lütebàch&Schweighüse, Lütebàch-Zall&Sangre, Lìnthl

en italique l'appellation dialectale actuelle


Etablissements industriels, publics et religieux p. 24 (en cours)

Sources et principaux ouvrages consultés pour la toponymie

(A.I) - Les Antonins d'Issenheim - Elisabeth Clementz , Société Savante dAlsace 1998
(Als.dip.) - Alsatia diplomatica - J.D. Schoepflin Mannheim 1772-1775
(A.S.H) - Annuaire de la société d' Histoire des régions Thann - Guebwiller
(Cad.) - Cadastre
(cart.top.) - cartes topographiques
(cart.Murb.) - cartulaire de Murbach
(Cass.) - Carte de France Cassini
(Chr. G.) - Chronique de Guebwiller - Xavier Mossmann
(C.S.) - Christian Stoecklé Cadastre commune LZ et plan Ziegler, Louis Hammerer, Paul Stoecklé, Christian Stoecklé, regroupés sous Christian Stoecklé
(D.I.S.T.F. 1), (D.I.S.T.F. 2), (D.I.S.T.F. 3) - Deux siècles d'Industrie Textile dans le Florival Société d'Histoire et du Musée du Florival, association 'S Lindeblätt, les Amis du Vieux Soultz
(D.M.) - Diarium sive farrago Murbacensis - Bernard de Ferrette, 1740
(E.R.C.) - Extrait des registres du Conseil d'Etat. Désignation des limites pour la plantation du tabac en Alsace, novembre 1775
(Geb.Chr.) - Die Gebweiler Chronik - Seraphin Dietler
(fiefs.Murb.) - fiefs Murbach
(H.H.a.G.) - Handwerk und Handwerker im alten Gebweiler - Charles Wetterwald, Editions Alsatia Guebwiller 1934
(Lég. Flor.) - Les Légendes du Florival - Charles Braun éditions Nolin 2001
(C.V.G.) - Les noms de lieux du Florival dans l'histoire et la légende - Georges Bischoff, in Club Vosgien Guebwiller“ 1872 1972
(E.V.R.G.) - L'Eglise et la vie religieuse à Guebwiller à la fin du Moyen-Âge - Sonia Pelletier-Gautier, Editions d'Alsace Colmar 1988
(J.K.W.) - Jahreskalender Stadt Gebweiler - Charles Wetterwald - Alsatia Guebwiller 1931
(L.R.G.) - Les remparts de Guebwiller - Philippe Legin, in Société d'Histoire et du Musée du Florival 2006
(M.V.V.) - Monographies des Villes et Villages de France - Le Haut-Rhin Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin (rééditionRes Universis Paris 1992) - Georges Stoffel
(L.L.) - Noms de lieux et de rues à Guebwiller - Pierre Aullen, in Le Lien de Guebwiller
(N.D.C.F.) - Nouveaux Dictionnaire des Châteaux Forts d' Alsace - Ch. Laurent Salch, Alsatia 1991
(P.F.) - Plan de Finage 1762 numérisé - Archives dépatementales Haut-Rhin
(M.W.) - Relevé topographique de Lautenbach - Michel Wagner
(S. Lin.) - S' Lindeblätt Index alphabétique n° 1 à 20 et numéros suivants - Croix, Calvaires, chapelles & oratoires du Florival
(S.L.) - Stift Lautenbach - Charles Haaby, Butzon & Bercker Kevelaer 1958
(S.B.) - Sprach Brockhaus
(terr.Murb.) - terrier de Murbach
(T.d.c.d H.R.) - Tableau des distances des communes du département du Haut-Rhin. Colmar, 1860
(T.W.O.E) - Topographisches Wörterbuch des Ober-Elsasses - Georg Stoffel, éd. Mülhausen, Veuve Bader, 1876
(W.E.) - Weisthümer des Elsasses - Stoffel 1861
(W.W.W.G.) - Weinbau Weinhandel und Weinverbrauch in Guebwiller - Lucien Ehret, Gebweiler Verlagsgesslleschaft Alsatia 1932



Glossaire

Acker : acre piève de terre cultivée en principe de 20 ares, en fait très varaible selon sa valeur D.A.A.F. Àcker désigne le champ N.A.
after : après, derrière, sous, situé derrière D.A.A.F.
Allmend ,Almeinde : communal, communaux, chemin public D.A.A.F.
alt, altus : haut
Asche : cendre Har.
Ascheit : délimitation D.A.A.F.,
Bach : rivière Har.
Balkenbrunnen : puît a balancier
Bann, Ban : terrain sur lequel le seigneur possède la justice : juridiction criminelle, territoire ou elle sexerce, finage, défense, excommunication, bannissement, exil D.A.A.F Bannstein : pierre borne délimitant la ban N.A.
Bett : petite pièce de terre, D.A.A.F.
Bettel : mendicité, D.A.A.F.
bider man, Bidermann : personne honorable, Biderleut, biderben luten, personnes honorables, fiables, notable D.A.A.F.
Biedermann : brave, hônnete homme, homme de bien, péj. bon bourgeois Har.
Binse : jonc, Har.
Bitze(n) : enclos, enclos isolé réservé à la culuture des légumes D.A.A.F.
Boden : terrain Har.
Born, Burn : Quelle, Brunnen D.A.A.F.
Brache : jachère, friche D.A.A.F., Broch.
Brand, Brant : incendie, feu, défrichement, brûlis, culture par écobuage, D.A.A.F.
Breil voire Brügel
Breite, Gebreite : grande pièce de terrain peu accidenté ; souvent réserve seigneuriale : Ried, Reit, Rit : marais, pâturage humide, bas fonds bordier du Rhin, cour domaniale D.A.A.F.
Brügel, Brühl Bräil : breuil, bois humide, réserve seigneuriale en prés et en bois, D.A.A.F.
Brunn, Bronn, puits, fontaine, D.A.A.F.
Burg : château D.A.A.F.
dürr : sec D.A.A.F
Flüe : rocher, pente abrupte D.A.A.F.
Fifitz, Vivitz : vanneau D.A.A.F.
First, Fürst, Vierst, Vurst : sommets des Vosges, crête
Geiss, Geiß : chèvre, Har.
GereuthGrit du néer. roden, riuten en moyen haut-allemand, reuten, défricher, essarter
Gesetz(e) : plantation de vignes, pépinières à plants de vigne D.A.A.F.
Gewande, Gewann : quartier, canton d'un terroir, portion importante du ban communal, généralment désigné par un nom, lieu-dit D.A.A.F
Gewanne : Ackeregrenze, an der der Pflug gewendet wird, Dud.
Grube : carrière
grien , grian : vert, frais en parlant d'un aliment D.A.A.F.
Grien, Grün : banc de sable, gravière D.A.A.F.
Grundruhr, Gruntrüre : immobiliastion accidentelle d'un bateau sur un banc de sable D.A.A.F.
Gütluthus : léproserie maladrerie D.A.A.F.
Hag, Haegele, Hagala, Hag : haie, forêt clôturée, Dud. haie vive, enclos, D.A.A.F. Hagel, schlagen, stoßen, der Schlagende, der Verserhrende, D.W.
Hanf : chanvre Breche : brisoir Har.
Halde, Haul, Held : rang de vigne formant limite planté au bord dun champs, coteau, pente dune colline, versant en forte pente, terril, déblai de mine D.A.A.F.
Hart, Hard : terrain pierreux et stérile = Halde, Held D.A.A.F.
Haul = Halde, Held D.A.A.F.
Held = Haul, Halde D.A.A.F.
Hof = Hoff, houe, Hove Hof : cour, sol situé devant la maison qui en a la jouissance, mais reste propriété collective D.A.A.F.,
Hof : ferme, métairie Har.
Hirz : cerf D.A.A.F
Hüwe, Hüwele : hibou D.A.A.F.
Jucharch, Iuchert, Juchart : surface labourable en un jour avec une paire de boeufs D.A.A.F
Keibe : Aas, Cadaver, ein alemannisches Wort D.W., Kaib, Keib : charogne, mufle, vaurien, D.A.A.F. & H.W. , keiwla émettre une odeur nauséabonde
Kaibacker, Kaiwe- ou Schindanger : écorcherie, champ où lon enterrait les carcasses danimaux et parfois les condamnés à mort.
Kast(e) : grenier à blé ; grenier des céréales dimières D.A.A.F.
Kehr : demi-tour , rond point, place pour tourner, retour illégal dun individu expulsé D.A.A.F.
Kirch, Kilch : église D.A.A.F.
Kohl, Kole, Kolle : charbon D.A.A.F.
Krank : de faible rapport D.A.A.F.
Krebs : écrevisse D.A.A.F.
Krege : corneille D.A.A.F.
Kreye : corneille
Kuppel : couple, D.A.A.F coupole, dôme Har.
Küster : sacristain D.A.A.F.
Lager : gîte Har.
Leim(e) : argile, all. Lehm
Lehn, Lehen : fief D.A.A.F.
Lite : pente dune montagne D.A.A.F.
Loch, Lohe : bois, bosquet, partie profonde dune rivière creusée par les remous D.A.A.F.
Lus : pièce de terre (dabord tirée au sort Loos) D.A.A.F.
Manwerch, Manwerk : mesure de superficie agraire fauchée D.A.A.F.
Matte : pré (alpestre), alpage Har.
Mendag : surface qui peut être labourée en un jour par une paire danimaux de trait, pièce de terre inférieure à une manse D.A.A.F.
Meneweg : chemin, voie des charrois D.A.A.F.
Meier, Megir, Meyer : intendant seigneurial, fermier D.A.A.F.
Meis : türkisches korn, D.W., le, maïs
Meien : fauchage, prairie de fauche D.A.A.F.
Noll : sommer dune colline, dune montagne D.A.A.F.
Nonne : oberdeutsch verschnittenes weibliches Tier, littéralement femelle châtrée. Nonne weibliches kastriertes Schwein, truie castrée.
Nözlinge, Nutzung : usage, droit dusage D.A.A.F.
Pfad : sentier Har.
Pfister : boulanger à gages D.A.A.F.
Pflentzer : vigne nouvellement plantée, péipinière à plants de vigne D.A.A.F.
Pfuhl : mare, bourbier Har.
Rain : bord en pente dun terrain, dune forêt, talus, D.A.A.F.
Ried, Reit, Rit : marais, pâturage humide, bas fonds bordier du Rhincour domaniale,D.A.A.F.
Rappen : monnaie valant deux chenier, gelte : monnaie qui à cours, D.A.A.F.
Rauhweide : vaine pâture, D.A.A.F
Riste : fagot de lin broyé, D.A.A.F
Rohr, Ror : roseau, D.A.A.F
Rott : essart, défichement D.A.A.F
Runs, Runz : petit ruisseau, rigole, D.A.A.F
Sau : cochon, Lager : gîte, Har.
Schaben : échalas de vigne, D.A.A.F racler, gratter Har.
Schächer : brigand, larron, Har.
Schatz : mesure de superficie (vigne) D.A.A.F, valant environ 8 ares, N.A.
Scheuer : grange Har., Scheur, Scheure, Schouwer : coupe, D.A.A.F.
Schinder : équarrisseur, Har.
Schleif, Schleiffe, Sliff : moulin à aiguiser D.A.A.F, désigne aussi en dialecte une laie, une percée en forêt N.A.
Schwenkelbrunn : puit à balancier
Schweige, Schweigkh : métairie, ferme, écurie, troupeau, pâturage, D.A.A.F.
Soultz, Sulz : évoque la notion de sel ou deau salée N.A.
Spelunck Speluncke : trou sombre, bouge, repaire, caboulot, tripot, Har.
Steg, Stegge, Steeg : escalier, passerelle, passage, col, D.A.A.F.
Stock : souche, étoc, tronc darbre, cep, pied de vigne, tronc des pauvres, unité de mesure de foin, prison, carcan, logement D.A.A.F.
Stor : Star, étourneau Har.
Stück : pièce, pièce de terre, de vigne, mesure de sel vanlant 4 setiers, douze douzaines, mesure de longueur de 60 aunes, pièce de canon, chef dœuvre D.A.A.F.
Tenne (Breite, Gebreite) : grande pièce en terrain peu accidenté, souvent réserve seigneuriale tennin, thenin : de sapin D.A.A.F.
Trencke, Trenk, Traenk, Trank : abreuvoir D.A.A.F.
Unrat : ordures, immondices Har.
Uke, Yle : hibou, D.A.A.F. Ueli forme suisse allemande pour le prénom Ulli
Vivitz = Fifitz
Wasen : pelouse, pré, charnier D.A.A.F.
Walke : moulin à foulon, foulerie Har. Weg : chemin Har.
Weibel : appariteur, messager, huissier de justice, adjudant, sergent de ville Acker : acre piève de terre cultivée en principe de 20 ares, en fait très varaible selon sa valeur D.A.A.F.
Wind, Wint : lévrier D.A.A.F. Wind : vent, Windhund : lévrier Har.
Weid, Wide : osier, saule D.A.A.F.
Weid(e) : pâturage, chasse et pêche D.A.A.F.
Wingarte, Wingert : pièce de vigne D.A.A.F.
wüst : déserté à labandon D.A.A.F.

abrévations
a.p. - appellation populaire
n. loc. - non localisé
vign. disp. - vignes disparues
mont. - montagne