Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
3.jpg
AccueilAgenda 2017Informations récentesContactHistoriqueLina Ritter rencontresEntomologie (papillons)Emile StorckInfos / liensAuteurs florivaliens et l'AlsaceLa vie de l'associationBulletin onlineArticles journauxGlossaire d'Emile StorckAuteurs, compositeurs indexLégendes,petites histoires du FlorivalDictionnaire toponymiqueDictons, proverbes , légendesDictionnaire Thématique L'AlsaceSpécialités alsaciennes Livre d'OrAdministration
Cercle Emile Storck
Emile Storck Kreis
Guebwiller
1.jpg2.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7.jpg8.jpg
Emile Storck
Site Cercle_Emile_Storck.jpg florival informatique.png7.jpg
Quelques précisions sur la phonétique de certaines voyelles dans la graphie d'Emile Storck : Le à se prononce en a palatal bref [a:] comme dans Ascht (la branche) ou en a palatal long [a:] comme dans Akazie (l'acacia).Le a se prononce en a vélaire bref dit suédois [å] bref comme dans Bach (la rivière) ou en a vélaire long [å:] comme dans Gras (l'herbe).Dans certains cas le i * se prononce comme un é [e] fermé, la présence de plusieurs i différents dans le même mot est indiquée comme suit : Haimichale -*, le premier se prononce i, le second é
Glossaire
Emile Storck a complété ses deux recueils de poésie " Mélodie uf der Panfleet" et " Lieder vu Sunne un Schàtte " par un glossaire, nous avons rassemblé, complété et commenté si nécessaire ses traductions concernant essentiellement la faune, la flore, les personnages et lieux. Nous indiquons également la nature des mots et le genre des noms aux nombres de trois, masculin, féminin et neutre prennent une majuscule comme en allemand. Nous respectons la graphie originale du poète.
Les genres des noms sont, comme en allemand, sont au nombre de trois.
nom masculin (n.m.) : der Acker
nom féminin (n.f.) : d' Amsel
nom neutre (n.n.) : 's Àllmand
pluriel (pl.) : d' Acker, d' Amsle, d' Allmander
Abbiskrüt (n.n.) : le bâton du diable
àcht, àchterscht : au fond, peut-être
Acker (n.m.) : le champ
Ahmd (n.n.) : le regain
Akazie (n.f.) : le robinier ou faux acacia
Akazieblüescht (n.m.) : la fleur d'accacia
Allancastria cerisyi (n.m.) : un papillon (thaïs balkanique ou thaïs de Cérisy) Allmand (n.n.) : le pâturage communal
als (adv.) : parfois
Alwaweide (n.m. pl.) : les alpages
Ampfer (n.m.) : l'oseille
Amsel ( n.f.) : le merle
Amselgsang (n.m.), Amselfleet (n.f.) : le chant du merle
Anemon (n.f.) : l'anémone
Anthocharis euphenoides : le papillon aurore de Provence
Àpei (n.m.) : le lierre
Aphyllante (n.f.) : une fleur (Alpes, Midi
Auroraveegele (n.n.) : le papillon aurore (petit papillon)
Armoise (n.f.) : l'armoise
Argynnis (n.m.): papillon, le tabac d'Espagne
Ascht (n.m.) : la branche
Auigetroscht ( n.m.): l'euphraise
Bach (n.m.) : la rivière
Bàchle (n.n.) : le ruisseau
bàhje (v.) : s'étirer
Bahn (n.m.) : le ban de la commune
Bauim (n.m.), Bàim (pl.): l' arbre
Baimlakrüt (n.n.) : la mercuriale
Barg (n.m.), Barge (pl.): la, les montagne(s)
Bargbüech (nf.) : le hêtre de montagne
Bargblüeme (n.f. pl.) : les fleurs des montagnes
Bàrghittewirt**(n.m.) : le gardien de refuge de montagne, le fermier aubergiste
Bargmatt (n.f.) : le prairie, le pré d'altitude
Bargwag (n.m.) : le sentier de montagne
Bargwald (n.m.) : la forêt d'altitude
Bargwirtschaft* (n.m.) : l'auberge de montagne
Bargzyklope (n.m. pl.) : les cyclopes de la montagne (êtres fantastiques)
Bartholomeus vu Adlauw : Barthélemy d'Audlau, Prince abbé de Murbach 1447 - 1476
Belche (m) : une montagne, ici le Grand Ballon
Belchekette (n.f.pl.) : les chaînes des Ballons
Belzbauim (n.m.): le peuplier
Berberitze* (n.f.) : l'épine- vinette
bige (v.) : entasser
Bir* (n.m.), Bire* (pl.) : la poire
Bins* (n.m.), Binse* (pl.) : le roseau
Binserohr* (n.n.) : la tige du roseau
Birk* (n.f.), Birke* (pl.), Birkebauim* (n.m.), Birkebaim* (pl.) : le bouleau Blauisammetglock (n.m.), la campanule agglomérée
Blett (n.n.), Bletter (pl.) : la feuille
Bletterwark (n.n.) : le feuillage, la frondaison
Blüescht (n.m.) : la floraison
Blüetàuig (n.n.) : le comaret des marais
Blüem (n.f.), Blüeme (pl.) : la fleur
Blüemekranz (n.m.) : la couronne de fleurs
Blettle (n.n.) : la petite feuille,
Bliehtestauib (n.m.) : le pollen, la poussière fécondante des fleurs
Bliemle (n.n.) : la petite fleur
blitze* (v.) : sauter
blutt (adj.) : nu
Bode (n.m.) : le sol, la terre, la glèbe
Bohnapfetter (n.m.): le parrain jetant des dragées
Bolle (n.m.) : bourgeon, grosse pierre
Brennessel (n.f.), Brennessle (pl.) : l' ortie
Brueder Rüetland : frère Rüetland personnage et titre du poème éponyme (L.v.S.u.S. ), un des septs moines de Murbach assassinés par les Hongrois.
rumbeer (n.f.) : la mure
Brumbeerhecke (n.f.pl.) : les haies de ronces
Brumbbereblette (n.f.pl.) : les feuilles de mûre
Bübbri (n.m.) : le picrate
Buckel (n.m.), Bickel (pl.) : le monticule, la petite colline
Büe (n.m.) : le garçon
Büech (f) : le hêtre
Büechebauim (n.m.), Büechebaim ( pl. ) : le hêtre
Büechehirscht (n.m.) : la hêtraie
Bummer (n.m.) : le bouton de floral
ür ( n.m.): le paysan
Bürekrieg (n.m.) : la Guerre des Rustauds
Burscht (n.m.) : le gaillard
Butte (n.f.) : le cynorhodon de l'églantier
Butterblüem (n.f.) : le bouton d'or
Cardamine (n.f.) : la (n.m.), Celtisbaim (pl.): le micocoulier
Cleopatra (n.m.) : le papillon Cléopatre
Cyaniris (n.m.) : le papillon demi argus ou argus violet
Cystushirscht (n.m.) : le buisson de ciste
deimol (adv.) : de temps a autre
Dichter* (n.m.): le poète
Dietristei (n.m.) : Dietrichstein, rocher remarquable dans la forêt de Guebwiller entre Bildstoeckle et clairière des bruyères (versant nord)
diimle (v.) : tourmenter
irmling * * (adj.) : étourdi.
Dollweck (n.m.) : l'imbécile
Dooscht (n.m.) : la chanvrine, l'eupatoire
Dorn (n.m.), Dorne (pl.) : l'épine
Dornekron (n.f.) : la couronne d'épines
Dottelhans (n.m.) : l'ingénu, le candide
Drache (n.m.) : le dragon
dràiwe (v.) : menacer
dühle (v.) : guetter
Dunkelrose (pl.) : roses d'un rouge profonddüs (adj.) : craintif
düsse (v.) : se tapir
Erledach (n.n.) : le toit ou la voûte formée par les branches des aulnes.
Edelkescht (n.f.): la châtaigne
Eelgarte (n.m.): le Jardin des Oliviers
Eedland (n.n.) : la lande, la garrigueEich (n.m.), Eiche (pl.), Eichbauim (n.m.) Eichbàim (pl.) : le, les chêne(s)
Eichebletter (n.f.pl.): les feuilles de chêne
Eichele (n.n.) : le glan
Eglassle (n.n.): le lézard
Enzione (n.m.): la gentiane
eppene (adv.) : environ, peut-être
Erlebsta
nd (n.m.) : l'aulnaie
Essigbeerle (n.n.) : l'épine-vinetteE
uphenoides (n.m.): le papillon aurore de Provence
Eva : Eve
Fald (n.n.), Falder (pl.) : le champs Falk (n.m.), Falke (pl.): le faucon Farn (n.n.): la, fougère Farre (n.m.) : en allemand jeune taureau Fata Morgana (n.f.) : le mirageFattig (n.m) : l'aile Ferschterhüs (n.n.) : la maison forestière Ficht (n.f.), Fichte (p.l.) : le, les pin(s) Fichttann (n.f.), Fichttanne (pl.): le, les pin(s)
Fingerhüet (n.m.): la digitale
Fink* (n.m.), Finke* (pl.) : le pinson
Firscht* (n.m) : la crête
Fischle* (n.n.) : le petit poisson
Fisik (n.m.) : plaisanterie, bêtise
Flàchtehoor (n.n.) : le lichen
Florkleid (n.n.) : un habit de fleurs
Fohr (n.f.), Fohre (pl.) : le pin sylvestre
Frieihjohrswald (n.m.): la forêt au printemps
Fuserblettle (n.n.) : une petite feuille effilochée
fusrig (adj.) : effiloché
gàch (adj.) : abrupt
Gàisblett (n.n.) : le chèvrefeuille
Gàisblettblüem (n.f.) : la fleur du chèvrefeuille
Gàisehirt-* (n.m.) : le chevrier
Galtz, le : sommet au dessus d'Obermorschwihr ou est érigée une statue monumentale représentant le Christ bénissant l'Alsace.
Gamander (n.m.) : la germandrée
Garte (n.m.) : le jardin
Gàtter (n.n.) : grillage, grille
Gedankegniehl (n.n.) : grouillement des pensées
Gegeitsch (n.n.) : le barvardageGehre (n.m.) : giron, genoux
Geisseleitre (n.f.) : la laitue des forêts
Gert, (n.f.) Gerte (pl.) : le sarment
Gettel (n.f.): la marraine
Gezànn (n.n.) : pleurnicheries
Gfàll (n.n.) : amende au Moyen- Âge
Gfrischt* (n.n.) : le gel
Glànd (n.n.) : le terrain, une pièce de terre
Ginsel* (n.m.) : l'ajuga, le bugle
Ginschter* (n.m.): le genêt
Ginschterhald* (n..f.): la pente recouverte de genêts
glitsche1 (v .) : glisser
Glitzerfischle* (n.m.): les petits poissons scintillants, ablette, épinoche...
gluckse (v.) : glousser
gluttre (v.). : clapoter
Gonepteryx cleopatra ( n.m.): le papillon jaune du midi
Grache (n.m.) : le ravin
Grams (n.n.) : grillage, clôture
Gras (n.n.), Greeser ( pl.): l' herbe
Grimpelmàrk* (n.m.) : la marché
gruddle (v.) : grouiller, fourmiller
grunne (v.) : coagulé (part.)
Goldrüet (n.f.): la verge d'or
Gott : Dieu, le dieu
Grat (n.n.) : la crête Grille* (n.m.), Grillele* (n.n.) : le grillon
Griffelkarn* (n.m.) : le style, partie effilée qui prolonge l'ovaire du pistil et qui se termine par le stigmate.
Gscheid (n.n.) : limite d'un terrain
Gschirr* (n.n) : le harnachement
gspricklet* (adj.) : couleur pie, tacheté, moucheté
Gstade (n.m.) : parure
Gundermànn (n.m.) : le glechome, le faux lierre
Gwarf (n.n.) : redevance au Moyen-Âge
Hagebüechlauib (n.m) : le feuillage du charme
Hagebüechehag (n.m) : la haie de charmes
Hahn ((n.m), Hahne (pl.) : le coq
Hahnefüess (n.m.) : la renoncule
Hahr (n.m), Hahre (pl.) : le geai
Hàimichele -* (n.n.) : le grillon
Haischrack (n.f.), Haischracke (pl.) : la sauterelle
Hald (n.f), Halde (pl.) : la pente
Hàld (n.f.), Hàlder (pl.) : la bordure
Halmelspil* (n.n.): le ballet des chaumes caressés par le vent
hahlings* (adv.) : soudain, inopimément
handle (v.) : se quereller
Hang (n.m): le versant, la pente
Hans Billing* * : personnage du poème du même nom (L.v.S.u.S.)
Hanswurscht (n.m) : un pitre, un polichinelle
hàppe (v.) : claxonner
Hàrdevih* (n.m): le bétail
Harlekin (n.m): Arlequin
Haselstauib (n.m) : la poussière du chaton male du noisetier
Hax (n.f.) , Haxe (pl.): la sorcière
Heck (n.f.), Hecke (pl.) : la haie
Hehl (n.f.): la caverne
Heid (n.f.) : la lande recouverte de bruyère
Heideland (n.n) : la lande recouverte de bruyère, le pays des païens, des mécréants
Heidekrüt : l'érica
Helge (n.m.) : image, image pieuse de l'allemand heilig, Kumminionhelgele
Hermelin (n.n.) : l'ermine
Herr (n.m): le Seigneur, le seigneur
hertsür (adj.) : âprehile (v.) : pleurer
Himmelschlissel 1 (n.m.) : la lande recouverte de bruyère: la primevère
Hochwald (n.m.) : la futaie
Hochmoor (n.n.) : la tourbière d'altitude
Holder (n.m.) : le sureau
Holderhurscht (n.m.) : la haie de sureau
Hohlzàhn (n.m.) : l' ortie royale
Hund (n.m.) : le chienHunigwab (n.f.),
Hunigwawe (pl.) : le rayon de miel
Hurscht (n.m.), Hirscht (pl.) : le buisson
Hurt (n.f.) : la claie
igmummelt (v.) : enveloppé (part.), comme une momie
Immele* n.n.) : l'abeille
Immestand* (n.m.) : le rucher
iwerzwarg* (adj.) : de travers, oblique,
Jager (n.m.) : le chasseur,
Jagersfraui (n.f.) : l'épouse du chasseur
jaschte (v.) : se démener, s'activer inutilement
Jasmin (n.m.) : le jasmin
Job : Job
Junger (n.m.) : le disciple
Kàlb (n.n.), Kalwer (pl.) : les veaux
Kàiser Karol (n.m.): l'empereur Karol (Charles) personnage du poème satirique
Starculfus (L.v.S.u.S. )
Kàiwefàld (n.n.) : emplacement où étaient enterrés les carcasses, les cadavres d'animaux, les dépouilles des suicidés et des condamnés à mort, aussi Kaiweacker
Kànel (n.m.) : la gouttière
Karscht (n.m.) : houe à deux ou trois dents
Katzle (n.n.) : le chaton (bot.), aussi le petit chat keie (v.) : tomber
Kescht (n.f.), Kestche (pl.): la châtaigne
Keschtelauib (n.n.) : le feuillage du châtaignier
Kind* (n.n.): l'enfant
Kirschebauim *- (.n.m.) : le cerisier
Kìrschablüescht* (n.m.) : la fleur de cerisier
Kitzle*(n..n.) : la chouette
Klàtt (n.f.), Klàtte (pl.) : le. glouteron, la benoite, fig. le pot de colle
klepfe (v.) : claquer
knàrsche (v.) : grincer
Knippelbank* (n.m.) : banc en gourdins
knàrsche (v.) : grincer
Kommunikant (n.m.) : le communiant
Koschmes (n.m.) : le serpolet, le thym
Krabb (n.f.): le corbeau
Kraj (n.f.) : la corneille
kràbse (v.) : grimper
Krallehals (n.m.) : collier de perle
kraschple (v.) : craqueler
Krichtwasser (n.n.) : l'eau bénite
kroble (v.) : ramper, démarche des insectes, ég. l'enfant qui se déplace à quatre pattes
krüppe (v.) : s'accroupir
Kückück (n.m.) : le coucou
Kückücksblüem (n.f.) : le coucou, une fleur
Küeschalle (n.f.) : la pulsatille, la coquelourde
kwàlte (v.) : passer la soirée, faire la veillée
Lamm (n.n.) : l'agneau
Lampe (n.m.) : une variété de raisin de table, chasselas
Lander (n.f.): le timon
Lauib (n.n.) : le feuillage
Lauichehax (n.f.) : la sorcière de la lauch, poème (L.v.S.u.S. )
Làuim (n.m.) : la buée
Làwerbliemle (n.n.) : l'hépatique, une fleur
Lawandelduft (n.m.) : l'odeur de la lavande
Leewezahn (n.m.) : le pissenlit
Leime (n.m.) : l'argile
Lewàt (n.m.) : le colza
Lerchesporn (n.m.) : le pied d'alouette
Libelle (n.f.) : la libellule
Lind* (n.f.), Linde1 (pl.) : le(s) tilleul(s)
Line (n.m.) : le linlipfe* (v.) : soulever
lüege 1 (v.) : regarderlüschtre (v.) : écouter, prêter l'oreille
Magischter Starculfus : personnage du poème satirique Starculfus (L.v.S.u.S. )
Màidle (n.n.) : la fille
Màie (n..f.) : la fleur
Màie (n.m.) : l'arbre
Màigleckle (n.n.) : le muguet
Màireesle (n.n.) : la rose de mai
Màrguerit (n.f.) : la marguerite
Majoran (n.m.) : la marjolaine
Màrleprinz (n.m.) : le prince charmant
Märzblüem (n.f.),
Märzblüeme (pl.) : la violette de mars, le perce-neige
massleidig (adj.) : maussade
Matt (n.f.), Matte(pl.) : le(s) pré(s)
Mattegras (n.n.),
Mattegreeser (pl.) : l' herbe des prés
Matteland (n.n.) : la prairie
mecht (v.) (subj. meege) : sens de vouloir
mèilig (adj.) : immense, colossal
meine, sich (v.) : se dresser fièrement, se prendre pour ce qu'on n'est pas
melsch (adj.) : pourri, contusionné
Mensch (n.m.), Mensche (pl.) : l'humain
miechle (v.) : sentir le moisi
miecht (v.) (subj. meege) : sens de vouloir
Mier (n.f.) : le mouron
Miesch (n.n.): la mousse
mithi*- (adv.) : de temps à autre
Mitdüres* (n.n) : pitié, compassion
Mittelmeer* : la mer Méditéranée
Mole (n.m.), Meele (pl.) : tache, blauie Mole hématome
Moloch (n.m.): Moloch
Moorfraui (n.f.) : la dame de la tourbière personnage fantastique
Moorgrund (.m.) : la tourbe
Muck (n.f.),
Mucke (pl.) : la mouche
müdrig (adj.): morne
muttre (v.) : rechigner, rouspéter
Myrte (n.f.) : la myrthe
Nachtigall (n.f.), Nachtigalle (pl.) : le rossignol
Nachtschàtte (n.m.) : papillon de nuit, aussi une herbe
Nagale (n.n.) : lœillet
Narr (n.m.), Narre: (pl.) : le fou
Nattrekopf (n.m.) : vipérine
Nawelfraui (n.f.),
Nawelfrauie (pl.) : la dame du brouillard, de la brume, être imaginaire fantastiqueneexe (v.). : pleurnicher
Neger (n.m.): le nègre, le maure
Nessl (.f.), Nessle (pl.): l ortie
niele (v.) : fouiller
Nussbletter (n.f.pl.): les feuilles de noyer
Oliveäschtle (n.n.) : le rameau d'olivier
Orchidee (n.f.) : l'orchidée
Oschterblüem (n.f.) : la cardamine
Palaeno (n.m.) : le solitaire , un papillon
Pan (n.m.) : Pan
Pappel (n.f.), Papple (pl.) : le peuplier
Pfad (n.m.), Pfade (pl.) : le sentier
Pfafferminz (n.m.) : la menthe
Pfaffekàpple (n.n.) : le bonnet de prêtre, le fusain
Pfàrg (n.m.) : enclos
Pferschìng (n..m.): la pêche
Pflanz (n.f.),
Pflanze (pl.) : la plante
pfluttrig (adj.) : transi, ratatiné, flétri
Pilatus : Ponce Pilate (L.v.S.u.S. )
Pilz* (n.m.): le champignon
Pinie (n.f.) : le pin
Pistazie (n.f.): la pistache
plange (v.) : désirer avec ardeur
Plon (n. m.) : endroit plat
Plunder (n.n.) : vêtement
poppre (v.) : le battement du cœur, le cœur qui bat la chamade
prawiere (v.) : essayer
Promenad (n.f.) : Promenade Déroulède sur les hauteurs de Guebwiller vers le cimetière militaire
Quall (n.f.) : la source
raan (adj.) : maigre, émacié
Ràbbàrg (n.m.) : le vignoble Ràbmann (n.m.): le vigneron
Ràbhang (n.m.) : la pente, le coteau planté de vignes
Rabland (n.n.): le vignoble, le pays de la vigne
Rablit (n. pl.) : les gens qui travaillent dans les vignes
Ràgefrauie (n.f.pl.): les dames de la pluie, êtres fantastiques
Rabsteck (n.m.pl.) : les ceps
Ràinfarn (n.n.) : la tanaise
Rank (n.m.) : le tournant, le virage
rànke (v.) : faire des détours, prendre un virage
Rauibtier (n.n.) : le prédateur
Ràwe (n.f.pl.) : les vignes
ràwle (v.) : dépérir
Rawehald (n.f.) : rangée de vignes à flanc de colline
Ràwegland (n.n.): la parcelle de vignes
Ràwelauib (n..n.) : le feuillage des vignes
Reh (nf.) : la chevrette, femelle du chevreuil
richte * (v.) : travailler, arranger
riehre (v.) : binerRitter (n.m.) : le chevalier
Ritter Eck vu Felseeck : personnage du poème Ritter Eck (L.v.S.u.S.)
rittle (v.) : se balancer
Ris* (n.m.), Rise* (pl.) : le géant
Ris (n.n.), Riser (pl.) : la ramée, le branchage
Rohr (n.n.): la tige du roseau
Ros (n.f.) Rose (pl.) : la rose
Roselamelle (n.f.pl.) : les pétales de rose
Ross (n.n.) Resser (pl.): le cheval
rossle (v.) : cahoter bruyamment
Rüescht (n.f.) : l'orme
Rüpp (n.f.), Rüppe (pl.) : la chenille
Runs (n.m.) : le ruisseau de montagner
utsche (v.) : glisser
Sankt Ganwolf : Saint Gangolph (L.v.S.u.S. )
schiich (adj.) : craintif, peureux
Schilf* (n.n.) : le roseau
Schlang (n.f.), Schlange (pl.) : le serpent
Schandel (n.f.) : la chandelle
Schleh, Schledorn : le prunellier
Schlesser (n.m.pl.) : les châteaux
schlupfe (v.) : se glisser
Schofheid : le genêt a balais
Schor (n.f.) : l'andain, la traînée
Schnee (n.m.) : la neîge
Schneekenig (n.m.) : la roi de la neige (l'hiver blanc), personnage et titre d'un poème (L.v.S.u.S.)
Schneewaihe (n.n.) : la congère
Schriener : le menuisier
schüdre (v.) : frissonner
schupfe (v.) : pousser
Schutz (n.m.) : averse
schwabble (v.) : vaciller, branler, balotter, radotter
Schwàlwàle (n.n.) : l'hirondelle
Schwarzamsel (n.m.) : le merle noir
Schwedekrieg (n.m.) : le Guerre de Trente Ans
Seewe (n.m.) : le thuya
Sidelbascht : le lilas, la daphnée
Siire (n.f.) : l'acidité
Skabiose (n.f.) : la scabieuse
Solbei, Salbei (n.m.): la sauge
Someschoot (n.f.) : la gousse contenant la semence
Soot (n.f.) : la semence
sprickle* (v.) : moucheter
Stàdtherr (n.m.) : le notable
Starfulcus : titre d'un poème. En l'an 774 un nommé Williarius cède à l'abbaye de Murbach un champ aux confins du ban de Ratherishaim l'actuel Raedersheim pour le repos de l'âme de son épouse, Atheut Bergione . La donnation été rédigé et signé in villâ Gebunwillare par un nommé Starculfus.
Stàrn (n.m.), Starne (pl.) : l'étoile
Stàrnestross (n.f.), Starnestrosse (pl.) : la voie étoilée
Starnblüem (n.f.), Starnblüeme (pl.) : la stellaire
Steibràch (n.m.) : le saxifrage
Steigrüeb (n.f.) : la carrière
Steirudel (n.m.) : le pierrier, l'éboulis
stibbre (v.) : soutenir, étayer
Strangebarg : Le Strangenberg, colline du vignoble qui se dresse entre Westhalten et Rouffach, une lande steppique occupe son sommet.
Stràhn (n.f.) : traînée
Strieme (n.m.) : raie, traînée
Striich (er) : la, les tige(s)
Stüd( e) : l'arbuste(s), l'arbrisseau(x)
stüne ( v.) : regarder prostré, songer
Stupfel (n.f.) : le chaume
Sührampfel (n.m.) : l'oseille
Sumpfgreeser (n.n.pl.) : les herbes du marais
Sumpfheidelbeer (n.f.),
Sumpfheidelbeere : variété de myrtille des zones humides
Summervogel (n.m.), Summerveegel (pl.) : le papillon
Summerveegele (n.n.pl.) : de petits papillons
Sunneresser (n.m.pl.) : les chevaux d'Hélios myt.
Tagpfauiauig (n.m.) : le papillon paon du jour
Tal (n.n.) : la vallée
Tànn (n.f.), Tànne (pl.), Tannebauim (n.m.), Tannebàim (pl.): le sapin
Tannelàhne (n.f.pl.) : des rangées de sapins
Tannewald (n.m.) : la forêt de sapins, la sapinière
Tannezapfe (n.m.) : la pomme de pin
tappe (v.). : attraper, marcher lourdement
Talgrund (n.m.) : le fond de la vallée
teig (adj.) : blet
hais (n.m.) : le papillon thais
Thierebach : Thierenbach, pèlerinage, Basilique dédiée à la Vierge Marie située sur la commune de Jungholtz
Thymian (n. m.) : le thym
thieche (v.) : tisser, couvrir de drap
Torfmiesch (n.n.) : la mousse des marais
Toisigguldekrüt (n.n.) : la petite centaurée
Trauimlandschaft (n.f.) : un paysage idyllique
Trürmantel (n.m.) : le papillon morio ou manteau royal
Triwel (n.m.) : le raisin
tschattre (v.) : cliqueter
tschüppe (v.) : empoigner par les cheveux
tummle (v.) : se hâter
tunke (v.) : plonger quelque chose dans un liquide
Tür (n.f.) : tour, fois
Undinegsang (n.m.) : le chant des ondines
Unkrüt (n.n.) : la mauvaise herbe
Ürwaldwàlt (n.f.) : l'univers de la forêt vierge primaire
Veiele, Veialadle (n.n.) : la violette
verfusre (v.) : s'effilocher
vergelschtert (adj.) effrayer, ahuri
verhèie (v.) : casser
Veronika (.f.) : la véronique
vertscheiert (adj.) : effarouché
Vogel (n.m.), Veegel (pl.) : l' oiseau
Volley (n.m.) : l'ivrogne
Wacke (n.m.) : une grosse pierre
Wadel (n.m.) : la queue
Wadestibbri (n.m.) : un soutiens-mollet, une piquette qui fait raidir les mollets
Wag (n.m.): le chemin
Wald (n.m.), Wàlder (pl.) : la forêt
Waldgras (n.n.) : l'herbe de la forêt
Waldlauib (n.n.) : le feuillage de la forêt, la frondaison
Waldkinigin**- (n.f.) : la reine des bois
Waldrand n.m.) : l'orée du bois
Waldsummerveegel (n.m.pl.) : les papillons des bois
Waldwàg (n.m.) : le chemin forestier
Wàlt (n.f.): le monde, la terre
Wàse (n.n.) : l'être, la créature
Wàtterlàiche (n.n.) : l'éclair de chaleur
Wild* (n.n.): le gibier
Weid (n.f.), Weide (pl.): le pâturage
Wildkirsch **(n.f.), Wildkirsche (pl.) : la merise
Winachtsreesle (n.n.): l'héllébore
Winterwald* (n.m.) : la forêt hivernale
Wissdorn (n. m.) : l'aubépine
witsche* (v.) : se glisser
wusle (v.) : s'agiter, grouiller
Zettle (v.) : répandre
Ziescht (n.m.),
Zieschtblüeme (f) : l'épiaire (stachys), une fleur
Ziild (n.f.) : la ligne, le sillon
Zitronefalter (n.m.) : le papillon citron (Gonepteryx rhamni)
Zwarg (n.m.), Zwarge (pl). : le(s) nain(s)
zwisle (v.) chuchoter


abréviations des titres des recueils : Melodie uf d'r Panfllet (M.u.d.P.), Lieder vu Sunne un Schatte (L.v.S.u.S. )